A quelle formation devez-vous penser pour devenir prothésiste dentaire ?

A quelle formation devez-vous penser pour devenir prothésiste dentaire ?

Il faut en premier lieu que vous compreniez bien que le métier de prothésiste dentaire est un métier très technique. Et il se doit de connaître parfaitement les actualités en la matière pour rester à la pointe des évolutions dans ce secteur.

Le rôle d’un prothésiste dentaire

Son rôle consiste notamment à fabriquer ou à réparer des fausses dents pour remplacer des dents malades, celles qu’on a dû extraire ou celles qui sont cassées. Il travaille en collaboration étroite avec le chirurgien dentiste. C’est celui-ci en effet qui prend les empreintes de la cavité buccale des patients et non le prothésiste dentaire. C’est seulement lorsque le chirurgien dentiste a relevé ces empreintes que le travail du prothésiste dentaire commence. Il peut se servir de toutes sortes de matériaux et il décidera lequel selon la situation qui se présente à lui. Ce peut être des métaux comme de l’or ou du platine, ou de la résine, du céramique, pâtes thermoplastiques ou autres. Son choix sera sur la base de son savoir et son expérience mais il doit également tenir compte de la demande du patient. Par exemple, un client peut demander d’utiliser une prothèse métallique car celle-ci est moins chère qu’une prothèse en céramique. De plus, il doit aussi tenir compte de l’emplacement où doit être posée la ou les fausses dents.

Au coeur des formations

Les formations pour devenir prothésiste dentaire comportent plusieurs volets. On vous apprendra à choisir le bon matériau, à peser le pour et le contre, à écouter le souhait du patient, et à prendre la meilleure décision, dans l’intérêt de celui-ci. Au cours des formations, vous apprendrez à sculpter, à modeler à mouler et à maîtriser avec précision à quel moment la prothèse est prête à l’utilisation. Puis, on vous montrera comment réaliser un premier essai sur le patient, et si tout est fait convenablement, de quelles manières faire les ajustements et les finitions. Vous aurez certainement droit à des stages, peut-être dans un laboratoire, dans un cabinet dentaire privé ou dans un centre de santé. Ce peut être aussi dans un hôpital ou une mutuelle. Et là, vous serez au coeur du métier, au plus près du travail. Mais par-dessus tout, vous serez formé pour être attentif aux détails, à être minutieux dans vos tâches, à devenir habile de vos mains et de vos doigts, car c’est un métier qui exige une très haute précision.

A savoir sur les formations

Parmi les formations, niveau bac : bac pro prothèse dentaire et BTM prothésiste dentaire. Niveau bac+2, le BTMS prothésiste dentaire qui est accessible après un bac général en 3 ans ou un BTM en 2 ans, ou le BTS prothésiste dentaire. Pour information, si vous envisagez la gestion d’un laboratoire de prothèse dentaire pour plus tard, vous devez obligatoirement obtenir le BTMS prothésiste dentaire. Il existe également des formations de perfectionnement, après plusieurs années de pratique. Et si vous disposez des fonds nécessaires, il vous sera possible de créer votre propre laboratoire de fabrication de prothèse ou d’en reprendre un.

admin

Laisser un commentaire